La FEDHE au Strategic meeting with diaspora groups on SDGs, Investment and entrepreneurship (Union Européenne)

La FEDHE au « Strategic meeting with diaspora groups on SDGs, Investment and entrepreneurship » de l’Union Européenne)

La FEDHE au Strategic meeting with diaspora groups on SDGs, Investment and entrepreneurship (Union Européenne)

Sur invitation de l’Union Européenne, la FEDHE a participé à l’édition 2018 de « Strategic meeting with diaspora groups on SDGs, entrepreneurship and investment » qui réunit des organisations de la Diaspora impliquées dans des actions de développement au profit de leur pays d’origine.  La FEDHE était représentée à cette rencontre par son président, Monsieur Jocelyn JEAN LOUIS et sa Vice-présidente, Madame Déborah MATHURIN.

Dans son intervention, Monsieur JEAN LOUIS, a rappelé les diverses contributions de la Diaspora haïtienne à l’économie d’Haiti.  Il a aussi plaidé pour une meilleure implication des Haitiens de l’étranger dans le processus de sélection des projets visant Haiti. D’après lui, beaucoup de projets échouent en Haïti à cause d’une mauvaise connaissance des acteurs de la réalité historique, politique et culturelle du pays. De ce fait, il croit que l’implication d’experts haïtiens en amont des projets pourra contribuer à faire augmenter le taux de réussite des projets.

Les organisateurs ont promis de réfléchir sur cette proposition.

M Yann Huguenard,  Expert auprès de l’ONUDI et M Jocelyn JEAN LOUIS, Pdt de la FEDHE (Bruxelles, France)

M Yann Huguenard, Expert auprès de l’ONUDI et M Jocelyn JEAN LOUIS, Pdt de la FEDHE (Bruxelles, France)

  En marge de cette  rencontre, Monsieur JEAN LOUIS a eu un entretien avec Monsieur Yann Huguenard,  Expert associé en développement et gestion de projets auprès de l’ONUDI, (Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel)  sur la possibilité de faire bénéficier Haïti de certains programmes de développement                      industriel réservés  jusque-là à certains pays africains et asiatiques.

Monsieur JEAN LOUIS croit que le développement d’Haïti passera par une réorientation des programmes de développement    vers un transfert de technologies et  la mise de programmes axés sur le développement industriel.

Les deux hommes ont promis de poursuivre la réflexion afin de trouver une meilleure forme de partenariat entre L’ONUDI et la FEDHE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *