Photo_article1

Une délégation de la communauté haïtienne de France reçue par des députés du groupe d’Amitié France-Haïti.

Ce lundi 19 février 2018, une délégation de la communauté haïtienne de France a été reçue à l’assemblée nationale par des députés du groupe Amitié France-Haïti présidé par le député Gabriel SERVILLE autour d’un projet d’instauration d’une journée d’Haïti en France.

Cette délégation conduite par la Fédération de la Diaspora Haïtienne d’Europe (FEDHE) a rassemblé des chefs d’entreprises, des professionnels et des représentants d’associations dont ceux de deux regroupements culturels et cultuels de la communauté haïtienne, la Plateforme des Associations Franco-Haïtiennes (PAFHA) et la Vision Missionnaire Mondiale (VMM). Les associations Maison d’Haïti, Haïti futur, Green Action for the Planet (GAP). Enfin, il faut signaler la présence de l’adjoint au maire de Suresnes, Monsieur Jean-Louis TESTUD, dont la ville est engagée dans un accord de coopération décentralisée avec la ville du Cap-Haïtien.

Plus loin dans son discours, il a procédé à une remise en question de l’équilibre des échanges culturels entre la France et Haiti. Il soutient pour cela que l’ancienne perle des Antilles devrait travailler à asseoir une plus grande visibilité de ses valeurs culturelles en France. Une façon pour lui de mettre en évidence le rapport de force constaté, d’un côté, la présence en Haïti d’institutions faisant la promotion de la culture et de l’excellence française, par exemple le lycée français de Port-au-Prince, les alliances françaises, le service de coopération et d’action culturelle, Radio France Internationale (RFI), TV5 monde, France 24,  et de l’autre, la quasi inexistence en France d’espace dédié à la promotion de la culture et de l’excellence haïtienne. En effet, aucune résidence à la Cité universitaire internationale ne porte la dénomination de « Maison d’Haïti » ; aucun centre d’exposition permanent. La liste pourrait être longue. C’est pourquoi l’instauration d’une journée d’Haïti en France prendrait tout son sens, selon lui et son équipe.

Le président du groupe d'Amitié France-Haiti, M. le député Gabriel Seville et le président de la FEDHE, M. Jocelyn JEAN LOUIS

Le président du groupe d’Amitié France-Haiti, M. le député Gabriel Seville et le président de la FEDHE, M. Jocelyn JEAN LOUIS

D’autres membres de la délégation se sont exprimés, corroborant ainsi le discours du président et en insistant sur la nécessité et l’intérêt pour la communauté haïtienne de France d’avoir cette journée dédiée à la promotion de la culture haïtienne.

Le jour retenu pour cette journée est le 7 avril, date de commémoration de la mort du général Toussaint Louverture, héros commun aux deux pays. La proposition a reçu un accueil favorable de la part du groupe d’Amitié qui a assuré de son plein soutien à la délégation pour le suivi administratif de ce projet auprès des instances françaises concernées.Tout en restant confiant quant à l’aboutissement de ce projet d’instauration d’une journée d’Haïti en France, les représentants des organisations dans la délégation se sont mis d’accord pour étudier ensemble la faisabilité du projet pour l’année 2018. Une grande activité culturelle qui marquera de son empreinte la volonté de la communauté haïtienne de promouvoir la culture de leur pays d’origine en France.

Fedner Milfort

Responsable du bureau de communication de la FEDHE